L’intelligence artificielle dans le secteur de l’automobile

0
119

L’intelligence artificielle s’est très largement développée ces dernières années et s’est avérée utile dans de nombreuses filières de l’industrie en permettant d’automatiser de nombreuses tâches et des postes d’opérateurs. Aujourd’hui, le potentiel et les nombreuses possibilités qu’offre l’intelligence artificielle intéressent aussi le secteur automobile et ses constructeurs. Que peut apporter l’intelligence artificielle au secteur automobile ?

Qu’est-ce que l’intelligence artificielle ?

L’intelligence artificielle est un processus d’imitation de l’intelligence humaine fondé sur des algorithmes. Grâce au « deep learning » (apprentissage approfondi), elle est capable de reproduire un nombre important d’actions habituellement exécutées par l’homme. Dernièrement, les possibilités offertes par l’intelligence artificielle se sont multipliées et ont transformées radicalement de nombreux secteurs. Même le monde de l’art et du design ont été impactés par les capacités de création de l’IA. Quelles utilités l’intelligence artificielle peut-elle avoir pour le secteur automobile ?

Le potentiel de l’IA dans le secteur automobile

Dans le secteur automobile, certains scanners automobiles se servent de l’IA. Dans un premier temps, la voiture va passer par un scanner qui va prendre des photos du véhicule sous tous les angles afin de le reconstituer digitalement. L’intelligence artificielle va ensuite être capable d’analyser ces images et les comparer avec celles du même modèle à l’état neuf afin d’identifier de potentiels dégâts infligés au véhicule.

Intelligence artificielle : de nouvelles utilités à explorer

Aujourd’hui, le marché de l’automobile s’appuie de plus en plus sur des contrats de location et de leasing qui nécessitent des contrôles réguliers au moment de récupérer un véhicule. La capacité de l’intelligence artificielle à effectuer un contrôle de l’état d’une voiture automatiquement constitue un gain de temps colossal pour ces entreprises.

Ces scanners dotés d’une IA peuvent aussi bien servir aux :

  • Constructeurs afin de vérifier la conformité des véhicules en sortie d’usine ;
  • Responsables de flotte au moment de l’inspection des véhicules ;
  • Compagnies d’assurance afin de déclarer un sinistre.

L’IA au cœur de l’autonomisation des voitures

Il existe cinq niveaux d’autonomisation des véhicules allant du niveau zéro correspondant à l’absence totale d’autonomisation et d’assistance à la conduite, à l’autonomisation complète où le véhicule effectue l’ensemble des tâches de conduite sans avoir besoin de l’intervention humaine (nous n’avons pas encore atteint ce stade).

A ce jour, nous nous approchons du quatrième niveau d’autonomisation des véhicules : grâce à de nombreux systèmes d’aide à la conduite, de nombreuses tâches sont prises en charge par L’IA pour garer le véhicule par exemple.

La voiture est équipée de nombreux capteurs et radars capables de fournir les informations nécessaires au système informatique doté d’une intelligence artificielle. Par exemple, certains véhicules sont capables d’identifier les lignes de signalisation au sol sur la route et de redresser le volant automatiquement si le conducteur s’en approche trop.

Les limites à l’autonomisation complète des voitures restent encore nombreuses. Elles posent notamment des questions d’ordre éthique vis-à-vis de certaines décisions que devrait prendre l’IA dans des situations mettant en danger plusieurs personnes.  

L’IA au service de la Sécurité Routière

Dans certains pays, la Sécurité Routière se sert de l’IA afin d’identifier les automobilistes ayant un comportement dangereux sur la route. Alimentés par des caméras situées sur le bord de la route, les systèmes d’intelligence artificielle sont capables d’identifier des irrégularités dans la conduite de certains automobilistes afin de prévenir des excès de vitesse ou différentes formes de distractions au volant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here