Flotte automobile : comment s’équiper de véhicules adaptés aux personnes handicapées ?

0
37
Place pour handicapé

Constituer une flotte automobile opérationnelle passe aussi par l’acquisition de véhicules adaptés aux personnes handicapées. Pour les entreprises qui emploient au moins 20 salariés, cela est d’ailleurs obligatoire. Vous souhaitez mettre en place des solutions pour les conducteurs à mobilité réduite de votre entreprise ? Coyote vous présente les différentes possibilités qui s’offrent à vous pour équiper votre flotte.

Faire aménager un véhicule pour un employé à mobilité réduite

Les personnes en situation de handicap ont besoin d’une voiture adaptée pour pouvoir être autonomes et se déplacer dans les meilleures conditions. La première solution pour répondre à leurs attentes est de faire aménager un véhicule avec des équipements spécifiques.

Il existe de nombreuses sociétés spécialisées qui peuvent se charger d’équiper les véhicules de votre flotte automobile. L’aménagement du véhicule s’effectue sur plusieurs niveaux, selon le handicap du conducteur. Il est notamment possible, aujourd’hui, de conduire sans avoir à effectuer de transfert (passage du fauteuil au siège du véhicule). Les installateurs vont généralement personnaliser le véhicule en mettant en place des solutions spécialement adaptées au conducteur.

Les types d’aménagements possibles pour un véhicule TPMR

  • Aménagement de « décaissement » consistant à supprimer le siège conducteur pour pouvoir conduire en restant dans le fauteuil roulant
  • Installation d’équipements conçus pour l’aide au transfert (siège pivotant électrique à la montée et à la descente …)
  • Aménagement de systèmes de conduite alternatifs (commande avec joystick, commande avec gâchettes, boule directionnelle, accélérateur situé sur le volant, cercle, manette, pédale d’accélérateur actionnable avec le pied gauche, combiné accélérateur/frein)
  • Installation d’équipements facilitant le confort et la sécurité de la conduite (appuie-tête modifié, suspension spécifique, rampe d’accès, hayon automatisé…)

Quels véhicules choisir pour l’aménagement d’une voiture TMPR ?

Les sociétés spécialisées sont habilitées à intervenir sur plusieurs catégories de véhicules. La grande majorité des voitures de tourisme standards peut être équipée pour un conducteur à mobilité réduite. Les véhicules utilitaires légers (VUL) sont toutefois particulièrement adaptés à ce type d’aménagement. Les véhicules à embraye automatique sont également plus faciles à manœuvrer en situation de handicap. Renseignez-vous auprès des installateurs. Lorsque le véhicule est aménagé, il doit obtenir l’autorisation de circuler par la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL), qui vérifiera la conformité des installations.

Acheter un véhicule spécifique aux personnes handicapées

Il est également possible d’acheter un véhicule déjà aménagé pour les conducteurs handicapés à des sociétés spécialisées dans la conception de véhicules TMPR. Certains grands constructeurs comme Renault proposent également des modèles aménagés en série. Actuellement, cette solution n’est toutefois pas la plus recommandée : il n’est pas toujours facile de trouver des véhicules aménagés à vendre dans toute la France, et les voitures aménagées en série peuvent ne pas répondre au handicap du conducteur de manière personnalisée – des solutions de location peuvent toutefois répondre à certains besoins occasionnels.

Les aides existantes pour aménager un véhicule TPMR

Vous pouvez bénéficier de plusieurs aides pour aménager les véhicules TMPR de votre flotte. Attention toutefois : ces aides (obtenues sous condition) doivent généralement être demandées aux services concernés avant l’achat et l’aménagement de la voiture :

  • L’Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées (Agefiph) propose une aide de 5000 euros maximum pour l’aménagement du véhicule dans le secteur privé ;
  • Le fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (Fiphfp) propose une aide maximale de 10 000 euros pour l’aménagement d’un véhicule dédié à un employé du service public ;
  • La Maison Départementale des personnes handicapées (MDPH) peut prendre en charge vos dépenses à hauteur de 75 % selon les cas.

Et pour une route plus sûre pour tous les conducteurs et une meilleure gestion de votre flotte découvrez le gestionnaire de flotte Coyote.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here