Flotte auto : comment limiter la propagation de la COVID-19 ?

0
8
Conducteur masqué

L’épidémie de Covid-19 contraint les gestionnaires de flottes automobiles à adopter de nouvelles règles pour protéger du virus les employés utilisant des véhicules de fonction. Désinfection, geste barrière, mesures de protection contre le virus, point de vigilance… Coyote vous conseille pour limiter la propagation du coronavirus au sein de vos flottes auto.

Instaurer un nouveau protocole sanitaire pour lutter contre la COVID-19

Les entreprises ont été tenues dès le déconfinement (ou dès le confinement pour certaines) de mettre en place un nouveau protocole sanitaire spécifique au nouveau coronavirus dans leurs parcs automobiles. Ce protocole est indispensable pour assurer un degré suffisant de sécurité aux usagers des véhicules de fonction face à aux risques de contamination.

Comme le stipule le gouvernement, ces mesures doivent comprendre « des actions de prévention des risques professionnels », mais aussi des « actions d’information et de formation », ainsi que « la mise en place d’une organisation et de moyens adaptés ». Le protocole sanitaire, qui implique un plan de nettoyage strict spécifique, est à appliquer tant que le virus circule parmi la population. Idéalement, il doit par ailleurs être organisé par un référent chargé de veiller à son bon déroulement au sein de l’entreprise.

Flottes auto : quelles actions concrètes pour limiter la propagation du virus ?

Désinfection des véhicules

L’habitacle de chaque véhicule de fonction doit être régulièrement nettoyé et désinfecté avec rigueur – et impérativement avant chaque nouvelle passation de volant. Il convient de s’attarder tout particulièrement sur les surfaces qui sont directement en contact avec les doigts de l’usager : volant, poignée de porte, commande intégrée, rétroviseur intérieur, écran tactile, ceinture de sécurité, levier de vitesse, siège, accoudoir…

Depuis la propagation de la COVID-19, plusieurs enseignes proposent aux loueurs et gestionnaires de flottes auto des services spécifiques de nettoyage et de désinfection pour les véhicules de fonction : traitement à l’ozone adapté, procédés de désinfection aux virucides… Selon la méthode utilisée, l’habitacle peut être stérile durant plusieurs jours, voire deux semaines dans le cas du traitement à l’ozone. Le nettoyage des véhicules doit donc être encadré par un plan de désinfection avec périodicité et suivi.

Mise à disposition de matériels désinfectants/protecteurs dans chaque véhicule

Chaque véhicule doit être équipé de matériels de nettoyage et de produits spécifiques pour aider les usagers à désinfecter eux-mêmes la voiture et à appliquer les gestes barrières au quotidien : lingettes virucides, gel hydroalcoolique, gants à usage unique, masques respiratoires, sprays, housses de protection…

Affectation d’un véhicule par employé

Il est fortement recommandé, si la gestion de votre flotte auto vous le permet, d’affecter un véhicule par salarié tant que l’épidémie est toujours présente. Cela limitera fortement les risques de transmission entre employés (et pourra également réduire les coûts de désinfection) au moment d’une passation de volant : le volant d’une voiture de société peut contenir dix fois plus de germes pathogènes qu’une lunette de toilette !

Cloisonnement sanitaire de l’habitacle

Selon le modèle, il est possible que certains véhicules de votre flotte soient utilisés par plusieurs salariés dans le même temps. Pour limiter la propagation entre les passagers, vous pouvez faire cloisonner l’intérieur. Différents dispositifs existent : panneaux rigides en PVC, parois en polycarbonate, protections souples et transparentes… L’installation de ces équipements limitant la contamination par projection de particules doit être réalisée par un professionnel.

Application des gestes barrières

Les usagers de vos flottes automobiles doivent appliquer au quotidien les gestes barrières élémentaires pour lutter contre la propagation de la COVID-19 : port du masque, distanciation sociale, désinfection régulière des surfaces de l’habitacle, lavage de mains…

Communiquer et former sur le plan de désinfection et les gestes barrières

Il est bien sûr essentiel de tenir régulièrement des points d’information concernant les règles d’hygiène à suivre, les consignes sanitaires et le plan de nettoyage. Une bonne communication autour du protocole sanitaire est indispensable pour limiter dans le temps la propagation de la COVID-19 au sein de vos flottes auto.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here