2019 : quels changements pour la gestion de parcs automobiles ?

0
200
Changements auto au 1er janvier

Les rebondissements fiscaux devraient en grande partie occuper l’année 2019 si l’on en croit la poursuite du mouvement manifestant. Si certains barèmes vont sourire aux gestionnaires de parcs automobiles, d’autres mesures sont actuellement étudiées et nécessitent que l’on soit particulièrement attentif dans les mois à venir.

Ce qui sera appliqué au 1er janvier

Une phase transitoire pour le bonus-malus écologique : si son barème change en 2019, comme nous l’avons détaillé dans cet article, il sera dans un premier temps basé sur les valeurs NEDC (New European driving cycle) puis le cycle WLTP (Worldwide harmonised light vehicle test procedure) sera instauré par paliers entre 2019 et 2021.

Concernant les indemnités kilométriques, les véhicules de 3 CV et moins donneront lieu à une revalorisation de 10% (et pour ceux de 4 CV, elle sera de 4%).

Enfin, le succès de la prime à la conversion en 2018 a naturellement engendré sa reconduction avec un bonus accordé aux hybrides rechargeables et des aides pour les foyers à faible revenu.

Ce qui va se passer au cours de l’année

  • Les forces de l’ordre vont faire la chasse aux véhicules sans assurance, notamment grâce à un nouveau fichier des véhicules assurés ;
  • Le nombre de radars tourelles en place va augmenter ;
  • Certains tronçons vont encore subir la nouvelle limitation de vitesse à 80km/h ;
  • Les restrictions de circulation seront plus fréquentes, en particulier en région parisienne.

Ce qui sera appliqué… plus tard

  • Le rééquilibrage de la fiscalité des carburants
  • Le durcissement du contrôle technique (date annoncée : 1er juillet)

La hausse de la taxe des carburants est, pour l’heure, supprimée, mais on peut penser qu’elle risque de refaire surface dans le débat d’ici les prochains mois ou années.

Avec Coyote Fleet, facilitez votre gestion de flotte !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here