La prévention routière en entreprise : mode d’emploi

0
74
Voitures sur la route

Il n’est pas toujours évident de trouver le temps et la bonne manière d’aborder un sujet tel que la prévention routière au sein d’entreprises où les employés sont déjà bien occupés. Cette problématique se présente notamment lorsque des formations aux premiers secours sont proposées aux salariés. Néanmoins, qu’il s’agisse des déplacements entre le lieu de résidence et le bureau ou de déplacements professionnels, la question de la sécurité routière doit faire l’objet d’une sensibilisation auprès des collaborateurs qui se déplacent en voiture.

Le prix de la sécurité routière en entreprise

Depuis quatre ans maintenant, le prix « Les Pros ont du Talent » a intégré une nouvelle catégorie pour la sécurité routière. L’organisme récompense désormais les professionnels qui œuvrent pour améliorer le comportement de leurs employés et collaborateurs sur la route. Une catégorie qui s’est longtemps faite attendre puisque les accidents de la route constituent le premier risque mortel au travail.

On compte en effet pas moins de 406 accidents mortels survenus lors d’un trajet vers le lieu de travail en 2019 et environ 24 000 accidents chaque année selon ONISR (Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière). Le travail de prévention routière ne rend pas seulement service aux employés, les entreprises aussi ont tout à y gagner puisque ces nombreux accidents représentent un véritable coût.

D’après la CNAM (Caisse Nationale d’Assurance Maladie), une victime d’un accident de la route lié au travail bénéficie en moyenne de 77 jours d’arrêt. Sur une année complète, cela représente presque 4 millions de journées de travail perdues pour les entreprises.

Quelles actions mettre en place ?

Voici quelques idées d’actions à mettre en place au sein de votre entreprise dans le cadre d’une sensibilisation à la sécurité routière :

  • Faire signer une charte à vos employés et collaborateurs lorsqu’ils rejoignent l’entreprise : cette charte doit présenter les engagements qu’ils devront respecter de façon simple et positive (il faut éviter d’être moralisateur). Par exemple, tout simplement, de ne pas prendre la route sous l’influence de l’alcool, de stupéfiants ou en cas de grosse fatigue. Évidemment, cette charte ne s’accompagne pas de sanctions, elle est purement préventive mais permet tout de même de responsabiliser l’ensemble de ceux qui la signent.
  • Mettre en place des alternatives : réduire le nombre de trajets en voiture de vos collaborateurs est plus sûr pour eux et c’est bon pour la planète. Favorisez le télétravail lorsque c’est possible et si vous travaillez dans un secteur qui s’y prête, ou bien mettez à disposition le matériel nécessaire pour se déplacer à vélo.
  • Proposer des interventions ou des journées de prévention routière : cela peut se faire de nombreuses manières, le but étant avant tout de favoriser la communication à ce sujet. Il est très facile de faire venir un médecin du travail ou une association afin de parler des différents risques liés à la route. Ces interventions servent de piqûre de rappel à l’ensemble de l’entreprise et permettent de faciliter le dialogue.
  • Equiper votre flotte automobile d’aides à la conduite : lorsque vos employés utilisent les véhicules de votre entreprise pour leurs déplacements professionnels, ils pourront bénéficier d’alertes en temps réel pour éviter les dangers potentiels sur leur trajet, réduisant ainsi le risque d’accidents de la route.

Vous n’avez plus d’excuses pour ne pas parler prévention routière au travail ! C’est dans l’intérêt de tous de communiquer à ce sujet et c’est aussi l’occasion de consolider l’esprit d’équipe de votre entreprise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here